LA MANGA

QUOI MANGER À LA MANGA

La cuisine de La Manga se distingue par la grande variété et la qualité de ses poissons et fruits de mer. Parmi les spécialités de la région, citons la daurade et le mulet «a la sal» ou «a la espalda» (respectivement, cuit en croûte de sel ou sur la peau), ainsi que les grosses crevettes. Sans oublier les salaisons : «mojama» (thon séché), «huevas de mújol» (poutargue) et «atún de ijada» (ventrèche de thon), accompagnés de fèves crues et tendres ou d'amandes frites.

Avec une telle richesse gastronomique en produits de la mer, il n'est pas étonnant que son plat vedette soit le «caldero» (chaudron), originaire de la Manga del Mar. C'est une spécialité à base de riz dans son jus avec du poisson, du piment niora et de l'ail, le tout élaboré dans un lourd faitout en fonte, d'où son nom.

Même si les produits de la mer sont fondamentaux dans la gastronomie de La Manga, les légumes de la région de Murcie ont également leur importance, apportant une véritable identité et une certaine consistance à sa cuisine traditionnelle. Parmi ses plats les plus renommés, citons le «mojete murciano» (à base de tomates, œufs, olives, thon), les «perdices de lechuga» (cœurs de laitue), la «ensalada cantonal» (salade de poissons fumés), les «michirones» (ragoût de fèves), les petits pois au jambon, les tomates et les poivrons frits.

Au chapitre des desserts, citons le «pastel de cierva» (à la fois sucré et salé, avec de la viande), le «tocino de cielo» (flan à base de jaune d'œuf), la «sopa real» aux amandes et aux jaunes d'œuf, et l'«arrope», sirop élaboré avec des fruits, des légumes et du miel. Sans oublier les excellents fruits de la région de Murcie, comme le melon, la pêche et la pastèque. À l'heure du café, commandez un «asiático» avec du lait concentré, du cognac et de la cannelle.

Pourquoi réserver sur le site de Servigroup.fr?