BLOG
29
sept.
2017

Nous vous invitons à découvrir le parc naturel de Calblanque

Le parc régional de Calblanque, Monte de Cenizas et Peña del Águila est connu comme l’une des zones naturelles les plus emblématiques du littoral du Levant espagnol.

Il se situe à l’extrême est de la Sierra de Cartagena, entre le Cabo de Palos et Portmán, au sud-est de la région de Murcie.

Son axe principal s’étend de Carthagène à La Unión et son point culminant la Peña del Águila s’élève à 387 mètres. Parmi ses plus belles plages figure la célèbre plage de Calblanque.

Ce parc est considéré comme l’un des espaces les mieux préservés du littoral murcien de la Costa Cálida et se caractérise par la présence d'espèces endémiques volcaniques tout au long de ses 26 kilomètres de côte.

Autrefois, le parc était connu en raison de son activité minière et l’extraction de plomb et d’argent y était fréquente. Malgré cela, le parc naturel de Calblanque présente un extraordinaire état de préservation.

En outre, la côte de Calblanque vous offre un accès direct à des plages paradisiaques, dont la plage de Calblanque que nous avons citée précédemment.

Ces plages sont bordées d’une eau d’excellente qualité et leurs fonds marins attirent les plongeurs professionnels les plus exigeants.


Comment aller à Calblanque depuis La Manga ?

Parking du parc naturel de Calblanque

Le parc de Calblanque se trouve à seulement 14 kilomètres de notre Hôtel Servigroup Galúa. Si vous souhaitez partir à la découverte de ce magnifique site naturel, vous devez prendre la Gran Vía jusqu’à l’autoroute de La Manga, facilement accessible depuis Carthagène, La Manga ou l’autoroute AP-7.

Une fois sorti de la ville, vous effectuerez quelques minutes de trajet sur l’autoroute jusqu’à la sortie 10 en direction du parc régional de Calblanque. Puis à seulement 1 100 mètres, vous devrez tourner à droite en suivant la même direction puis encore à droite à 350 mètres. Vous apercevrez une autre pancarte à environ 60 mètres qui vous indiquera de prendre à gauche et vous serez pratiquement arrivés à Calblanque.

 

Les itinéraires du parc : vélo et randonnée à Calblanque

Randonnée à Calblanque

Le parc est sillonné par trois itinéraires officiels qui sont autorisés et balisés par le Réseau de sentiers espagnols. De plus, ce parc régional est constamment visité par des randonneurs et des cyclistes d’horizons très différents.


- Itinéraire « Circulaire Cabezo de la Fuente » : il s’agit d’un itinéraire de 7 800 mètres qui vous fera emprunter des sentiers typiquement méditerranéens.

- Itinéraire « Sentier du Mirador de Punta Negra » : cet itinéraire est beaucoup plus court, avec une distance totale de 3 850 mètres. Il s’agit d’un sentier de niveau moyen qui longe le littoral d’où vous pourrez admirer un paysage magnifique caractérisé par des marais salants, de superbes dunes ainsi qu’une faune et une flore extraordinaires.

- Itinéraire « Sentier du Monte de las Cenizas » : ce parcours modéré de 3 000 mètres traverse une zone de réserve naturelle à forte valeur écologique, dans laquelle vous pourrez contempler une vaste et splendide pinède qui caractérise la partie ombragée du Monte de las Cenizas.


La flore du parc régional de Calblanque

Flore du parc régional de Calblanque

Le parc compte près de 700 espèces répertoriées, dont la plupart sont caractéristiques du sud-est de la péninsule ibérique. On peut également y observer de nombreuses espèces originaires d’Afrique du Nord.

La richesse floristique du parc naturel de Calblanque à Carthagène repose sur un vaste éventail d'espèces botaniques que vous pourrez apprécier dans des écosystèmes riches et variés. Vous y trouverez, entre autres, de véritables trésors ibéro-africains comme la sabina mora (plus communément connue sous le nom de cyprès de Carthagène), la jara de Carthagène (en danger d’extinction à cause d’un grave incendie qui a eu lieu à la fin des années 80) et l’araar (ibéroafricanisme très répandu en Afrique du Nord) ainsi que le palmier nain, sans oublier les nombreux périploques, ajoncs, pins d'Alep, figuiers et caroubiers.

 

La faune au sein du parc naturel de Calblanque

La faune à Calblanque

Sa faune se caractérise par un grand nombre d’espèces à fort intérêt écologique. Leurs différents habitats composent de magnifiques mosaïques dans lesquelles des animaux de toutes sortes développent leurs cycles vitaux dans des conditions optimales.

Par exemple, le parc de Calblanque abrite un grand nombre d’espèces d’oiseaux comme les rouges-gorges, les mésanges charbonnières, les palombes, les tourterelles, les faucons pèlerins et les hiboux grands-ducs, considérés comme les rapaces nocturnes les plus rapides de la péninsule ibérique.

On peut également y apercevoir fréquemment des renards et des lapins, ainsi que d’autres espèces de mammifères et d’animaux invertébrés propres au parc.

Si vous aimez la plongée et que vous avez une passion pour la faune marine, la mer autour du parc de Calblanque recèle d’espèces intéressantes, dont certaines font l’objet d’une protection maximale en raison du danger d’extinction, comme le très controversé poisson fartet de Calblanque.

D’une manière générale, les efforts de protection du parc régional de Calblanque pour protéger certaines espèces méritent d’être salués.

Parc Calblanque à La Manga

Il ne vous reste plus qu’à profiter des itinéraires, des vues magnifiques et de la beauté historique omniprésente du parc régional de Calblanque, Monte de Cenizas et Peña del Águila.

Vous nous racontez votre expérience ?

Pourquoi réserver sur le site de Servigroup.fr?