Servigroup désinfecte tous ses hôtels qui seront prêts à rouvrir dès que les autorités sanitaires l’autoriseront.

Tous les hôtels de notre chaîne ont été soumis à une désinfection complète conformément aux instructions pour lutter contre le COVID-19. José María Caballé, président de Hoteles Servigroup, qualifie la situation « d’exceptionnelle » et déclare que cette crise...

« Doit nous rendre plus forts et même nous pousser à repenser nos stratégies pour mieux revenir sur le marché. »

Chez Hoteles Servigroup, nous sommes déjà prêts à entamer la désescalade du COVID-19 dès que les autorités sanitaires l'autoriseront et selon l’agenda imposé par l'administration. Pour ce faire, tous les hôtels ont subi un nettoyage complet et une désinfection sanitaire dans toutes les parties communes, les chambres, les cuisines et les salles de bains, qui ont été « scellées pour pouvoir les rouvrir comme si elles étaient neuves dès que nous recevrons l’autorisation », souligne le président José María Caballé.

« Je n'aurais jamais imaginé vivre une telle situation qui affecte l'ensemble du secteur et nous plonge dans une situation exceptionnelle. Servigroup est toujours sur le pont et fait tout son possible pour continuer de garantir la qualité de ses hébergements afin de revenir complètement à la normalité dans les meilleurs délais dès que la situation le permettra. »
Président des Hôtels Servigroup, José María Caballé

La situation d’urgence engendrée par la crise sanitaire a conduit la chaîne à mobiliser toutes ses ressources de manière exceptionnelle. Suite à la fermeture des hôtels, nous avons dû faire face à des situations que le groupe n'avait pas connues depuis plus de 50 ans. Face à cette situation exceptionnelle, José María Caballé lance un message clair :

« Dans un souci de responsabilité et de solidarité, nous avons dû veiller à la santé de nos clients ainsi que de tous nos employés et collaborateurs. »
« Aujourd'hui, pour la sécurité de tous, nous devons rester chez nous mais nos clients peuvent se rassurer : nos valeurs fondatrices - la qualité, la sécurité et l’hygiène - seront garanties dès que nos établissements rouvriront. »

Servigroup possède plus de 50 ans d'expérience dans le secteur et a ouvert des hôtels dans toute l’Espagne et même à l'international, avec un établissement en Colombie. Le plus haut responsable de la chaîne a toujours prôné la même philosophie d'entreprise : « travailler dur et avec enthousiasme ». Une conviction qui a été mise en pratique ces derniers temps et qui continuera d’être appliquée lorsque cette situation exceptionnelle prendra fin pour laisser place à un retour à une activité normale.

« Nous n'avons jamais connu une telle situation. Nous travaillerons pour reprendre notre activité le plus tôt possible et offrir un service de même qualité, voire meilleur qu’avant. Nous avons déjà vécu des moments difficiles mais cette situation est inédite. Notre objectif est de reprendre notre activité normalement, et que les clients et les employés reviennent dans nos hôtels qui sont aussi comme leur maison. »

Pour José María Caballé, sa gestion de la chaîne hôtelière ne se limite pas à l'aspect commercial.

« Un directeur d'hôtel doit être comme un majordome expert et faire en sorte que le client se sente le plus à l'aise possible. Au fil des années, j'ai réalisé que le client ne veut pas seulement bénéficier d'un service et le payer ; il veut de la chaleur humaine, une certaine proximité et une partie du succès consiste à offrir un service basé sur l’effort personnel et l’amour de l’équipe. »
Service clientèle

La chaîne hôtelière remercie tous ceux qui sont en première ligne pour maintenir l'entreprise en ces temps de crise sanitaire, ceux qui sont sur place pour entretenir le matériel en attendant la reprise et aussi ceux qui doivent rester chez eux tout au long de cette période exceptionnelle. José María Caballé souligne que :

« La reprise sera compliquée et nous allons vivre des moments difficiles, mais nous y ferons face en travaillant encore plus dur et avec plus d’enthousiasme que jamais. Nous devrons sûrement reprendre progressivement, mais cela ne nous empêchera pas d’être à 100 %. »

Servigroup a également mis en place une politique d'annulation pour faire face aux problèmes de réservation générés par la crise pour ses clients. La chaîne affirme qu’il est possible de réserver dans ses hôtels en « toute tranquillité » grâce à la flexibilité comme nous l'explique José María Caballé :

« Nous vous proposons de conserver l'acompte qui pourra être utilisé pour effectuer une nouvelle réservation dans un délai de 365 jours si vous ne pouvez pas venir aux dates de votre réservation et, en maintenant tourjours la promesse de nos offres avantageuses de réservation anticipée. »
Servigroupe spécialisé dans le tourisme du soleil et de la plage

Servigroup espère pouvoir rouvrir ses portes prochainement et réitère que « la sécurité de nos clients et de nos employés continuera d'être notre priorité absolue, comme toujours ». Pour cela,

 « Nous continuerons de prendre un maximum de précautions en appliquant les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé et les mesures de nettoyage dans les chambres et les parties communes, ainsi que les mesures d'hygiène, se poursuivront et seront intensifiées. »

Le président de Hoteles Servigroup va encore un peu plus loin dans sa vision de l'avenir d'un secteur qui, pour lui, doit également tirer des conclusions de cette crise, en paraphrasant Einstein.

« Ce n'est pas de moi mais d’Albert Einstein. Ne prétendons pas que les choses changent si nous nous comportons toujours de la même manière. Nous pouvons tirer du positif de cette crise car la créativité naît de l'angoisse, celle qui nous tient tous en ce moment. »
« La véritable tragédie serait de ne pas vouloir se battre pour surmonter tout cela. Nous devons d’abord vaincre le virus d'un point de vue sanitaire puis nous travaillerons dur pour nous réinventer. La véritable crise économique serait celle de l'incompétence. »

Servigroup a été fondée à Benidorm en 1970 par José María Caballé. La chaîne, spécialisée dans le tourisme balnéaire, commercialise et gère 18 établissements situés dans les plus belles destinations du littoral méditerranéen : La Vila Joiosa, Orihuela Costa, Mojácar, La Manga del Mar Menor, Alcocéber, Benicasim, Oropesa del Mar, Peñíscola et Benidorm, ville où se trouvent également son siège administratif ainsi que sa centrale de réservation et d'achat. Elle compte au total 10 000 lits et plus de 2 000 employés en haute saison. Au niveau international, elle possède un hôtel 4 étoiles à Manizales, en Colombie.

Entrée populaire

Vues sur le lac artificiel depuis le château de Guadalest

Que voir et que faire à Guadalest, outre son château

Voulez-vous découvrir le plus beau village de la province d’Alicante ? Si vous voyagez à Benidorm, vous n’aurez aucune excuse pour ne pas le visiter. En effet, à moins de 30 minutes de votre hôtel, vous pouvez profiter de ce petit coin à la beauté inégalable : Guadalest.

Vous serez enchantés pas le centre historique pittoresque et ses musées d’intérêt, le magnifique château et le spectaculaire lac artificiel entouré de nature sauvage, entre autres. Un immense lac aux eaux turquoise idéal pour se promener, et même se baigner.

Chronologie