PEÑÍSCOLA

VIEILLE VILLE DE PEÑÍSCOLA

Parmi les principaux attraits de Peñíscola, mentionnons le château du Pape Luna, une forteresse templière parfaitement conservée datant de 1307, et la vieille ville fortifiée avec ses maisons blanches, ses rues pavées et ses petites places.

La vieille ville de Peñíscola, qui nous fait revenir au temps des Phéniciens, est un dédale de charmantes ruelles où il fait bon se perdre. Depuis le château, de magnifiques vues sur la ville s'offrent à vous.

Prenez tout votre temps, et laissez-vous transporter par des siècles d'histoire !

Pour être sûr ne rien manquer lorsque vous visiterez la vieille ville de Peñíscola, suivez ce circuit touristique, à réaliser en deux heures :

 

Circuit touristique dans la vieille ville de Peñíscola

Partez à pied de l'hôtel Servigroup Papa Luna pour rejoindre le front de mer en direction du château. Après 500 m, tournez à droite dans l'avenue Doctor Marcelino Roca en direction des remparts. Au pied de ces remparts, sur la gauche, se trouvent le lavoir et la fontaine de la Petxina, alimentée par la source intérieure de la Font de Dins. Sur la droite se trouve le port de pêche. Après la visite du port, franchissez le pont en bois conduisant aux murailles, puis la porte de San Pere (autrefois, l'une des trois entrées dans la ville), débouchant sur la rue Atarazanas qui mène à la vieille ville.

Toujours en montant, vous arrivez au Bufador à une centaine de mètres sur votre gauche, puis au Musée de la mer, à environ 80 mètres sur votre droite (vous découvrirez dans ses trois petits aquariums les principales espèces marines de la région). Empruntez la rue Mayor sur une dizaine de mètres, bifurquez à droite dans la rue Sol, puis suivez la rue Farones qui conduit à la « Casa de las Conchas » (un bâtiment dont la façade est entièrement recouverte de coquillages autochtones).

Poursuivez votre route. Après quelques mètres, sur votre gauche, suivez la rue Jaime Sanz, connue pour ses petits restaurants typiques. Vous rejoindrez ainsi, sur votre droite, la place de San Roque et la rue du même nom, qui mène à la « Plaza de Armas » (la place d'armes).

Vous voyez alors la petite place sur laquelle se dresse le phare de Peñíscola, le célèbre château du Pape Luna, et l'église Nuestra Señora de la Ermitana. Après avoir descendu les escaliers de la place de l'église, sur la droite, la rue Santos Mártires vous conduit à l'entrée des jardins du parc de l'Artillerie, à environ 150 m,puis au refuge des rapaces.

Dans la rue Olvido, après une centaine de mètres, vous atteignez un escalier qui permet de monter tout en haut des remparts et de les parcourir. Empruntez le dernier escalier pour descendre vers la mairie et l'église paroissiale de Santa María sur la droite puis, sur la gauche, vers la porte Fosc qui constituait l'entrée principale de la ville. Franchissez-la, puis descendez la rue Subida Felipe II. Tournez à gauche. Vous verrez alors un escalier métallique qui conduit aux remparts. En parcourant les différents stands d'artisanat, vous arrivez à la fin des remparts. Tournez à gauche dans la rue Porteta pour rejoindre la « Plaça de Bous ». Traversez-la pour gagner la « Plaça de les Caseres » (c'est ici que jaillissait autrefois l'eau douce qui alimentait toute la ville), sous la porte de Santa Maria (troisième entrée de la ville).

À droite, un escalier métallique permet de monter sur les fortifications afin d'observer la place d'en haut. Au bout de ce passage en hauteur, une porte vous permet d'accéder à la « Casa del Agua » (source ayant alimenté la ville depuis la nuit des temps) et à l'Ermitage de Santa Ana (chapelle construite dans une impasse en l'honneur de sainte Anne en 1827). Sur la droite, redescendez vers la porte de San Pere pour finalement rejoindre le port, point de départ du circuit.

 

Points d'intérêt du « Circuit touristique dans la vieille ville de Peñíscola » :

- Port de pêche :jusqu'en 1920, l'eau atteignait les remparts, et la pêche était pratiquée sur la plage nord de la zone de la Porteta. Tout au long du XXe siècle, et jusqu'en 1981, le port a été construit et modifié jusqu'à adopter l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui, avec deux digues de protection, deux quais pour amarrer les bateaux de pêche, et une criée où est vendu le poisson fraîchement pêché, du lundi au vendredi. 

- El Bufador :cette crevasse naturelle de 7 m de long dans la roche est due à l'action érosive de la mer. L'eau entre et sort au rythme des vagues, générant des bruits semblables à des grognements. Les jours de forte houle, elle arrive même à éclabousser les spectateurs. 

- Phare de Peñíscola :situé à côté du château du Pape Luna, et construit en 1892, il est constitué d'une tour octogonale de 11 m de haut et d'une annexe à deux étages. Sa lumière visible à trente-cinq milles informe de la proximité de l'imposant rocher. Le phare est toujours habité et en activité. C'est ici que vivait le scientifique qui était le personnage principal du film « Calabuch » (1956) tourné à Peñíscola. 

- Château du Pape Luna : château imposant et sobre, construit par les Templiers à la fin du XIIIe siècle. Ses murs en pierres de taille et ses voûtes en berceau surplombent la falaise à plus de 60 m au-dessus de la mer. Benoît XIII, le Pape Luna, le transforma en résidence papale et ajouta des dépendances au XVe siècle. Plus tard, Felipe II le modifia pour en faire une forteresse d'artillerie. Au XXe, en 1931, il fut déclaré monument historique artistique. 

- Église Nuestra Señora de la Ermitana :adossée au château, cette construction date du XVIIIe siècle. Elle est dédiée à la Vierge Marie, et notamment à une statue qui, selon la tradition, aurait été offerte par l'apôtre saint Jacques. La place d'armes, le magnifique escalier et la place de l'église accueillent chaque année, au mois de septembre, « Les Danses » à l'occasion des fêtes patronales. 

- Parc de l'Artillerie :ancien site militaire, ses remparts médiévaux et de la Renaissance le rendent inattaquable, et il offre une vue spectaculaire. Sa poudrière du XVIIIe siècle et son magnifique jardin botanique abritant des espèces de la flore autochtone sont remarquables. De Juin à Septembre, le parc de l'Artillerie accueille une exposition de rapaces avec des exhibitions de vol. 

- Refuge de rapaces :hiboux, aigles, vautours… Petits et grands resteront bouche bée devant tous les oiseaux qui y sont hébergés. Il se trouve dans les jardins du château du Pape Luna. 

Pourquoi réserver sur le site de Servigroup.fr?