LA MANGA

QUE VOIR ET VISITER À LA MANGA

La Manga propose de nombreux sites à visiter pour leur richesse culturelle ou leurs paysages. Parmi eux, mentionnons:

 

Cabo de Palos et les îles Hormigas

Ce village de pêcheurs au sud de La Manga se distingue par ses fonds marins, qui appartiennent à la Réserve marine de Cabo de Palos et des îles Hormigas. Son phare, de plus de 50 m de haut et construit il y a 150 ans, est visible depuis de nombreux endroits de La Manga. La vue depuis le phare vous offrira de magnifiques photos de La Manga, de la Mar Menor et de la Méditerranée.

 

El Despoblado de las Amoladeras

Village chalcolithique datant de 2850 av. J.-C. Pendant votre visite, vous pourrez contempler des objets et vestiges datant de plusieurs milliers d'années, des fouilles ayant permis de découvrir des outils et des ustensiles de cette époque. À l'heure actuelle, il s'agit d'une zone de dunes protégées.

 

Le phare d'El Estacio

Il domine la «Gola» (goulet) du canal d'El Estacio entre la Mar Menor et la Méditerranée. Son emplacement privilégié sur la jetée permet au visiteur de jouir d'une vue imprenable sur l'île Grosa et sur les bateaux qui empruntent ce canal pour entrer et sortir de la Mar Menor.

 

La Veneciola

Au nord de La Manga, où la route prend fin, se trouve une zone très singulière: Veneciola.

On peut y voir un système de canaux avec un îlot en son centre. Avec les constructions alentour, l'ensemble n'est pas sans rappeler la disposition de la ville de Venise (d'où son nom). Ses plages, moins fréquentées, en font un endroit idéal pour une baignade tranquille.

Sans oublier le petit pont semi-circulaire de style vénitien qui relie la zone la plus au nord avec le reste de la Manga, les anciennes constructions de « La Encañizada »,et l'ancien moulin, vestige de ce que fut autrefois cet endroit et qui contraste avec le paysage environnant.

 

La Encañizada

Après avoir franchi le pont vénitien, au nord de La Manga, vous découvrez ce site naturel. Il s'agit d'un goulet naturel de grandes dimensions (jusqu'à 900 m de large) qui permet les échanges d'eau entre la Mar Menor et la mer Méditerranée. En surface, vous pouvez admirer différents types d'oiseaux qui peuplent ses dunes.

Sous la domination arabe, on pratiquait une technique de pêche appelée «encañizada» (bordigue), d'où le nom de cette zone. On peut toujours voir aujourd'hui les structures qui servaient à prendre le poisson.

 

Parc naturel Calblanque

Ce parc naturel se trouve à 4 km au sud de La Manga. Il s'agit d'un écosystème de dunes protégées, de falaises et de marais salants dans un environnement naturel où le visiteur peut également se baigner sur ses plages singulières (fréquentées par des naturistes).

Dans la mesure où il s'agit d'une zone protégée, les sentiers praticables sont limités et parfaitement balisés. Ce parc permet d'observer différentes espèces d'oiseaux, de plantes et de poissons uniques en Méditerranée.

 

L'île Grosa

Seule île des environs de la Mar Menor se trouvant dans la mer Méditerranée. Classée au rang de parc naturel, cette île d'origine volcanique est située à environ 2 km du point le plus proche de La Manga.

L'un de ses attraits est une roche qui émerge tout près de la surface et qui a provoqué, pendant des années, sous l'Antiquité, le naufrage de bateaux phéniciens. Toutes les découvertes réalisées dans ces épaves sont aujourd'hui exposées au Musée national d'archéologie subaquatique de Carthagène.

La valeur archéologique inestimable de ces fonds a donné lieu à la mise en place d'un projet destiné à en faire le premier musée subaquatique d'Espagne.

Son écosystème étant protégé, il est impossible d'accéder sur l'île. Cependant, il est permis de plonger dans ses eaux (c'est en effet un site de plongée très prisé) ou de naviguer dans ses environs, comme le font certains organismes qui proposent des excursions maritimes.

Pourquoi réserver sur le site de Servigroup.fr?