NOUVELLES
29
juil.
2014

Benidorm projette pour la première fois le court-métrage «Bikini», le gagnant du prix décerné au meilleur réalisateur de Cinema Jove

Le 10 juillet dernier a eu lieu la toute première projection, dans la Cala del Mal Pas de Benidorm, du court-métrage «Bikini», une comédie qui raconte la visite transcendantale que Pedro Zaragoza, maire de Benidorm, avait rendue à Franco pour obtenir sa bénédiction pour l'utilisation du très polémique maillot de bain sur les plages de sa commune.

La maison de production, Nakamura Films, conjointement avec la Mairie de Benidorm et la chaîne hôtelière Servigroup, sponsors du film, ont présenté ce court-métrage réalisé par Óscar Bernàcer («Petit-déjeuner avec diadème», «Les sabatilles de Laura»).

Bikini s'est bien vendu, lors du Festival de Medina del Campo, à Ávila Cine, en obtenant le prix du meilleur réalisateur de courts-métrages de production valencienne à Cinema Jove. Il peut, en effet, se prévaloir d'un casting de luxe, avec Sergio Caballero, Carlos Arecer et Rosario Pardo, des acteurs très célèbres du monde cinématographique espagnol.

Court-métrage Bikini Benidorm 2014

Caballero incarne Pedro Zaragoza, le maire visionnaire qui transforma Benidorm au milieu des années 50, pour avoir misé sur le tourisme de masse. Zaragoza fut le premier maire qui autorisa aux baigneuses à porter des bikinis sur les plages de la commune de la province espagnole d'Alicante, ce qui lui valut de sérieux problèmes avec les secteurs les plus réactionnaires de l'Église et de la vie politique de l'époque. Menacé d'être excommunié, le maire rechercha le soutien des personnages les plus influents. Il voyagea sur sa Vespa jusqu'au Palais d'El Pardo pour convaincre Franco des avantages que le tourisme pouvait offrir à l'économie espagnole, particulièrement pauvre à l'époque. Carlos Areces se met, pour la quatrième fois depuis le début de sa carrière, dans la peau du dictateur, alors que Rosario Pardo incarnera, elle, une Carmen Polo très attentive aux affaires d'État.

Le court-métrage a bénéficié pour son financement de près de 35.000 € de budget avec le soutien de la Generalitat Valenciana-Culturarts, la Mairie de Benidorm, la chaîne hôtelière Servigroup, ainsi que de nombreux mécènes particuliers par le biais d'une plateforme de financement collectif. Parallèlement à ce projet, la maison de production prépare un documentaire, sur la vie de Pedro Zaragoza et la politique pro-développement espagnol, focalisé sur le phénomène Benidorm.

Lien vers la bande-annonce.

Pourquoi réserver sur le site de Servigroup.fr?