BLOG
26
oct.
2017

Qu’allez-vous faire pour Halloween 2017 ? Voici quelques suggestions

Les origines d’Halloween remontent à l’époque où les druides irlandais accomplissaient des rituels en l’honneur de Samhain pour fêter la fin de l’été. Le changement de saison signifiait pour eux le retour des âmes, qui correspondait en réalité à l’arrivée du froid.

Halloween avec Hoteles Servigroup

En plein XXIe siècle, on ne saurait nier que les traditions liées au mode de vie américain ont de plus en plus d’influence en Europe. La célébration de la nuit d’Halloween en Espagne, qui possède de nombreuses similitudes avec l’Halloween américaine, en est l’exemple parfait. Quoi qu’il en soit, même si les fêtes d’Halloween conservent toujours un lien direct avec la plus pure et lointaine Halloween irlandaise célébrée par les Celtes il y a des milliers d’années, ces festivités varient dans les divers pays occidentaux. Et cet article a justement pour vocation de présenter différentes façons de fêter cet évènement.

Nous avons choisi quatre pays proposant des façons différentes de vivre la fête d’Halloween, dont l’objectif reste néanmoins toujours le même : rendre hommage aux êtres chers ou, pour les plus superstitieux, éloigner les mauvais esprits.

 

Halloween en Espagne

Décorations d'Halloween

Il est vrai que la célébration d’Halloween en Espagne est un phénomène très récent, puisqu’il y a encore quelques années, le seul culte rendu aux défunts était le jour de la Toussaint. Grâce à Halloween, nous sommes parvenus à changer les larmes en sourires, et même à aborder le jour des Morts sous un angle beaucoup plus optimiste.

Et même si nous avons conservé la tradition de porter des fleurs aux défunts le 1er novembre, il n’en est pas moins vrai que la célébration d’Halloween a dédramatisé le culte du souvenir des êtres chers, ce qui ne veut pas dire que nous les évoquions avec moins de dévotion, de nostalgie ou de tendresse.

En fait, cette fête en l’honneur des disparus, importée directement des États-Unis, puise ses origines dans la deuxième moitié du XIXe siècle, à l’époque de l’arrivée d’émigrants irlandais fuyant la célèbre Grande Famine. Or, si nous fêtons Halloween aujourd’hui, c’est parce qu’avec le temps, nous finissons par assimiler peu à peu les cultures venues d’Amérique.

De fait, cette célébration au caractère légèrement satirique s’est indéniablement propagée dans le monde entier. La décoration Halloween habituelle est dans tous les cas caractérisée par les citrouilles et les toiles d’araignée qui ornent généralement les maisons, mais aussi par les groupes d’enfants qui réclament des friandises dans le voisinage, en appliquant la fameuse règle de la « Farce ou friandise », ou encore par les déguisements qui rendent hommage aux personnages classiques des films d’horreur de toutes les époques, sans oublier une prédilection particulière pour les histoires ténébreuses, racontées de préférence autour d’un bon feu de cheminée.

Ces images vous sont sûrement familières, non seulement parce que vous les avez déjà vues au cinéma, mais encore parce qu’elles sont de plus en plus fréquentes dans notre pays. L’Espagne suit certes la tradition selon les rituels les plus classiques d’Halloween, mais de façon beaucoup plus modérée que dans certains pays comme les États-Unis, l’Irlande ou le Royaume-Uni.

Chez les plus jeunes, cette culture populaire est très répandue, mais pas seulement dans les quartiers résidentiels. Elle est également célébrée dans les établissements scolaires, où les étudiants organisent de plus en plus souvent leurs propres fêtes costumées pour Halloween, mais aussi, dans certains cas, les fameux concours de citrouilles très appréciés dans les pays anglo-saxons.

Pour Halloween en Espagne, les soirées costumées sont également très fréquentes chez les adultes. Vous vous demandez donc probablement ce que vous allez faire ce jour-là.

Sachez que si vous envisagez de séjourner dans l’un de nos hôtels Servigroup, nos fêtes d’Halloween s’adressent aux publics de tous âges et de toutes les nationalités, très variées à cette époque de l’année.

 

Halloween en Allemagne

Célebration d'Halloween en Allemagne

En Allemagne, Halloween se déroule le même jour que la populaire et historique Fête de la Réformation, qui se tient le 31 octobre. Cette commémoration, dont les origines remontent au XVIe siècle, rend hommage à Martin Luther et à ses réformes qui menèrent à la scission de l’Église catholique.

La fête d’Halloween allemagne, même si elle se déroule principalement de la même façon qu’aux États-Unis et dans le reste du monde occidental, possède son propre caractère et sa propre signification.

La coutume la plus typique et habituelle de cette célébration de l’arrivée de l’automne consiste à se déguiser et à s’amuser. Cependant, la fête de la nuit d’Halloween revêt une plus grande importance ces dernières années et remonte à ses racines celtes, qui avaient pour double objectif de marquer le début d’une nouvelle période moins propice aux récoltes, et d’éloigner les mauvais esprits.

Les fêtes de sorcières sont également très populaires dans l’Halloween allemagne. Cette tradition, qui remonte à plus de 600 ans, donne lieu à de véritables spectacles, avec des concours de citrouilles et des numéros de magie.

En Allemagne, les costumes d’Halloween sont les mêmes que dans les autres pays, tout comme la manière dont les enfants célèbrent cette tradition. Sachez cependant que s’ils ne reçoivent pas de friandises, leur réaction risque d’être plus implacable que dans d’autres pays. Pour se venger, ils sont en effet capables de lancer des œufs contre votre porte, de vous jeter de la sauce tomate ou même de recouvrir la façade de votre maison de papier hygiénique.

Les traditions varient légèrement d’une région à l’autre, puisque dans certaines villes Halloween est fériée, tandis que dans d’autres elle se prolonge jusqu’au 8 novembre. Il s’agit alors de la semaine d’Halloween en Allemagne.

Quoi qu’il en soit, où que vous alliez dans le pays, les différentes manières originales et créatives de vivre cette fête ne manqueront pas de vous surprendre et de vous divertir.

 

Halloween en Mexico

Halloween aux Mexico

La fusion entre Halloween et le traditionnel jour des Morts au Mexique offre un spectacle aussi explosif qu’original, les deux fêtes s’accordant à la perfection.

Le « Día de Muertos », appelé encore « Día de Difuntos » ou « Día de Todos los Santos » est une tradition datant de bien avant la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Ce culte légendaire rendu aux morts a ensuite fusionné avec les apports culturels des colonisateurs européens, en s’adaptant au fil des siècles.

Malgré l’emploi du singulier pour en parler, cette célébration dure deux jours : le 1er novembre, consacré aux âmes des enfants, et le 2, où l’on vénère les adultes défunts.

Le jour des Morts au Mexique est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco, notamment pour la richesse culturelle associée à cette forme singulière de célébration en hommage aux défunts. Il s’agit également de la tradition la plus représentative de la culture mexicaine.

Si vous envisagez de visiter le Mexique à cette époque de l’année, vous pourrez admirer les autels qui sont dressés dans les rues et sur les places, dédiés aux âmes des disparus. Vous verrez également de spectaculaires décorations où prédomine le jaune, considérée par les Mexicains comme la couleur de la mort, et ce, depuis la période précolombienne. À Halloween, tout comme pendant les deux jours des Morts, la nourriture joue également un rôle très important. Pour l’occasion, les Centraméricains se consacrent en effet à cuisiner leurs plats les plus personnels en l’honneur de leurs défunts. Les ragoûts de viande et la confiture, ou encore les délicieux tamales (enveloppés dans des feuilles d’épi de maïs ou de bananier), le pain des Morts (élaboré avec du sucre et présentant des dessins en forme d’os sur la croûte), entre autres spécialités, sont des mets à ne surtout pas manquer si vous vous rendez au Mexique pour Halloween.

Il s’agit simplement pour les vivants de partir à la recherche des morts pour leur offrir un véritable banquet d’arômes, de couleurs et de saveurs, sur un fond de musique traditionnelle mexicaine.

Quant à la nuit d’Halloween, qui se tient la veille du jour des Morts, les Mexicains en apprécient le côté satirique. Elle est l’occasion d’inonder de joie de vivre, pendant plusieurs jours, les rues de leurs villes, qui sont le siège d’incessants défilés costumés.

Le tout, avec pour toile de fond l’omniprésente parodie politique : tout comme l’année dernière, les déguisements de Donald Trump seront probablement une fois de plus à l’ordre du jour.

À l’occasion d’Halloween, les boutiques, mais aussi les restaurants et tous les établissements commerciaux sont décorés dans le plus pur style américain.

Et les plus jeunes ? En réalité, ils célèbrent Halloween de façon très similaire à ce que nous connaissons tous. La plus grande différence étant peut-être que les enfants portent des tirelires en forme de tête de mort, au lieu de paniers pour mettre leurs friandises. C’est pour eux l’occasion de demander au voisinage quelques pièces de monnaie, en prononçant généralement la phrase « Un quinto para mi calavera » (Une petite pièce pour ma tête de mort).

 

Halloween en Chine

Halloween en Chine

Dans ce pays, qui fascine toujours plus le monde occidental, notre Halloween est l’équivalent du traditionnel Teng Chieh, ou Festival des fantômes affamés, en hommage aux esprits.

À cette date, le culte aux défunts donne lieu à deux types de rituels. Le premier consiste à placer de la nourriture devant les photos des êtres chers disparus pour les honorer. Le but est de donner des forces à leurs esprits et d’éclairer leur chemin pour visiter le monde des mortels qu’ils ont quitté. Il s’agit en réalité d’aider les âmes perdues qui, dit-on, reviennent chez elles pour chercher de la nourriture.

L’Halloween chinoise a également pour vocation d’aider les âmes ou esprits qui sont restés prisonniers après une mort inattendue, et n’ont pas pu être enterrés. La croyance veut que quand quelqu’un meurt de façon accidentelle (ou inattendue), il reste bloqué dans les pretas. L’un des objectifs de l’Halloween chinoise est alors de les aider à trouver la voie pour monter au ciel.

En ce sens, les bouddhistes préparent un rituel avec de petits bateaux en papier qui sont brûlés à la tombée du jour pour aider les défunts à se libérer de ces pretas après être retournés une dernière fois chez eux.

Il est également habituel de leur dédier des prières, ou encore de brûler de l’encens. Mais l’Halloween asiatique a également un côté moins solennel. En effet, des fêtes sont de plus en plus souvent organisées, ainsi que des concerts en plein air. Quoi qu’il en soit, l’objectif est toujours de donner de la joie aux âmes ou esprits inquiets ou contrariés.

Passionnant, vous ne trouvez pas ? La culture orientale nous surprend encore par son originalité, et ses différences avec l’Occident sont toujours enrichissantes.

 

Quoi qu’il en soit, où que vous soyez pour Halloween 2017, nous serons là pour vous accueillir dans nos hôtels.

Laissez-vous tenter !

Pourquoi réserver sur le site de Servigroup.fr?